Pages

mardi 13 novembre 2012

Mon album du moment : L'Enfant Sauvage de Gojira !





Cela fait un moment que ma chronique du dernier album en date de Gojira est prête, rédigée et qu'il ne me reste plus qu'à la retranscrire en vrai article, mais je ne sais par quelle circonstance, cela n'avait pas encore été fait.
Finalement, cela m'a donné du temps supplémentaire pour encore plus l'écouter et prendre encore plus de recul sur cet album et sur mes impressions.
C'est donc partie pour ma chronique de "L'Enfant Sauvage".


Plus besoin de présenter Gojira, je pense que vous les connaissez suffisamment, et puis de toute façon, il y a déjà eu un article sur le sujet !
Cela faisait donc 4 ans que l'on attendait cet album, après un "The Way Of All Flesh" qui aura déçu les fans de la 1ére heure mais qui aura aussi conquis de nouveaux fans (dont je fais partie) en étant plus "accessible" et moins "brutal" (si je peux me permettre) que les précédents...il est temps de connaître la suite et l'orientation que va donner Gojira à sa musique. Le groupe va t'il chercher de nouveaux horizons et retrouver un côté expérimental et original ? Ou, au contraire rester sur ses acquis et simplement proposer de nouveaux morceaux ?


On commence donc cet album par la chanson "Explosia". Une chanson qui démarre très fort et qui nous fait de suite dire : "tiens Gojira est bien là" ! La puissance est là, la double pédale aussi, pendant toute la 1ére partie de chanson. Puis la 2éme partie nous fait basculer dans une rythmique beaucoup plus lente, lourde pour enfin terminer sur une ambiance très planante...qui sera finalement la marque de fabrique de cet album.
"L'Enfant Sauvage", premier single, est tout à fait dans le même esprit, démarrage très fort, très puissant avec une ambiance assez froide et oppressante. Bon choix dans le single puisque les riffs de cette chanson restent assez bien en tête et puisqu'elle représente vraiment l'album dans sa puissance et son ambiance froide et planante...c'est tout vous me direz ? Et bien malheureusement oui !
"The Axe" confirme l'impression du début, car certes, c'est très puissant, lourd,  tout en double pédale, du début à la fin, mais malheureusement, rien de bien original ici....la chanson se termine sur des harmoniques qui se répètent mais qui donnent une impression de longueur et de répétition...
On pourrait d'ailleurs ranger "Mouth Of Kala" ou encore "The Fall" dans la même catégorie de chansons ultra puissantes mais vraiment sans grande originalité...pour du Gojira bien sur !



Heureusement, quelques chansons sortent du lot, la moitié de l'album finalement, avec par exemple "Liquid Fire", qui commence un peu comme se termine "The Axe", c'est à dire en harmoniques, mais plus rapides. Ce qui fait sortir du lot cette chanson c'est le chant de Joe qui est vraiment varié et accrocheur. D'ailleurs, on notera le retour du vocoder, comme sur "A Sight To Behold" du précédent opus. J'apprécie particulièrement le changement d'ambiance au milieu de la chanson mais malheureusement, l'impression de répétition revient à la fin de la chanson que je trouve d'ailleurs décevante (la fin hein...).
"Planned Obsolescence" sort également du lot surtout par sa 1ére partie qui démarre sur un rythme effréné, très rapide, brutal et violent (pauvre batterie et Mario...) puis le tempo ralentit (une nouvelle fois...) pour laisser place à une ambiance planante qui s'alourdit encore un peu plus. Finalement, le rythme rapide reprend son droit et termine cette chanson.


Enfin, la 2éme partie de l'album, la meilleure de mon point de vue, démarre, on entre un peu plus dans l'originalité, ou en tout cas dans des chansons qui ont une propre personnalité. "The Gift Of Guilt" commence calmement sur du tapping, qui nous rappelle "Global Warning" de "From Mars To Sirius". A la moitié de la chanson, les passages Gojiresqe reviennent : puissance et rythmes saccadés.
La chanson se termine par un passage très sombre et froid avec la reprise du tapping et des riffs du départ...
"Pain Is A Master" commence très calmement, une intro assez longue et évasive qui ne laisse pas douter de ce qui va arriver...puis l'intro fait place à une très grosse puissance et à une rythmique vraiment impressionnante. Cette chanson est vraiment sympa avec des rythmes saccadés à la Gojira. L'arrêt ensuite est brutal pour encore une fois entrer dans un passage planant et plus lourd.

Aahhh, enfin voici "Born In Winter" ! La chanson la plus originale, qui sort du lot et qui ne nous rappelle pas toute la 1ére partie de l'album (je suis sévère là). 




C'est surtout la voix qui change, Joe nous livre une prestation que l'on a pas ou alors très peu entendu jusqu'ici, un chant très posé, chanté justement. L'intro est légère avec du tapping et une ligne de basse qui sont mis en avant. Cette chanson est plus lente et tout en crescendo et rend vraiment bien...dommage que sa durée soit un peu courte...


Enfin, les deux chansons bonus "This Emptiness" et "My Last Creation" au riffs très lourd  et puissant concluent cet album. La 1ére chanson démarre sur un très gros riff saccadé (qui me rappelle la chanson "Introspection" de Klone), la 2éme (dont le riff rappelle "The Way Of All Flesh"...)  sur un son très lourd et puissant. Ces deux chansons agréables et bien puissantes concluent plutôt bien l'album.


Aller vu que je ne les avais pas encore partagé, voici le clip de "Explosia" et de l'"Enfant Sauvage":













Voilà, "L'Enfant Sauvage" n'est pas un mauvais album loin de là, seulement ce qui m'a déçu et qui fait que je ne l'écoute pas souvent, c'est son côté répétitif et son manque d'originalité.
Vous me trouverez peut-être sévère, je me le suis même dit, car certes, on reconnait parfaitement Gojira, mais peut-être peut-on en attendre un peu plus d'un groupe aussi connu et reconnu.
Malgré tout, l'ambiance de l'album est vraiment très travaillée, très sombre et froide. On peux apprécier également le chant très travaillé de Joe qui n'a jamais été aussi varié jusque là...d'ailleurs ce sont les parties vocales qui me font le plus vibré.
Cet album est tout de même plaisant à écouter, ce n'est pas le meilleur de la discographie des landais, de mon point de vue bien entendu, mais une chose est certaine, en live il doit être redoutable. Et, à mon avis, les ambiances retranscrites sur scène doivent être terriblement efficaces !
Dommage qu'il n'y ait pas eu plus de prise de risque, il aurait pu devenir excellent...








2 commentaires:

  1. Chouette chronique merci, j'ai assez peu écouté cet album pour le moment mais en tout cas j'adore retrouver ce son et cette ambiance unique que créé Gojira avec sa musique, un excellent porte drapeau du métal français sur la scène internationale.


    Impatient de les revoir sur scène à l'occasion !

    RépondreSupprimer
  2. C'est sur, l'ambiance si particulière du groupe est comme toujours présente !
    Toutefois, comme je l'ai dit dans l'article, le groupe n'a pas pris beaucoup de risque avec "L'Enfant Sauvage", dommage, mais l'album reste toutefois bon.
    En tout cas, comme tu dis, impatient de les revoir sur scène !!

    RépondreSupprimer