Pages

mercredi 1 mai 2013

Live Report : The Arrs + Treponem Pal + Mass Hysteria, la Coopérative de Mai Clermont-Ferrand !










En ce samedi 13 avril 2013, une grande soirée de découvertes lives se profilait à l'horizon. En effet, ce soir, c'est The Arrs, Treponem Pal et Mass Hysteria qui se présentent à la Coopérative de Mai de Clermont-Ferrand dans le cadre des 20 ans d'existence de Mass Hysteria ! Soirée découverte car jusqu'ici, je n'avais jamais eu l'opportunité de voir ces groupes en live. A la base, c'est la venue de The Arrs qui m'a donné l'envie de venir à la Coopé, et, vu que j'écoutais jusque là Mass Hysteria qu'à très petites doses, et que je ne connaissais absolument pas Treponem Pal, c'était donc une soirée découverte qui se profilait...




Et bien, a ma grande surprise, c'est The Arrs qui ouvrira le bal ! Un choix d'ouverture surprenant à mon goût (pour les raisons que je viens de citer) qui va annoncer une soirée metal haute en couleur ! A peine le temps d'arriver, de prendre ses places et de jeter un œil à la salle, qui était coupée en deux pour l'évènement et qui semblait vraiment bien vide à l'arrivée, que déjà The Arrs a commencé son set.
Les titres plus brutaux les uns que les autres et dignes des albums s'enchaînent à une vitesse incroyable, le son est massif et très puissant.
Le groupe est là pour défendre son dernier album en date "Soleil Noir" mais pas que. On remarquera l'immense joie du groupe d'être présent sur cette date en commun avec Mass Hysteria. Niko, chanteur du groupe et extrêmement présent scéniquement et son charisme et son physique impressionnant, il faut le reconnaître, font que l'on est focalisé sur lui tout le long du set.
Petit à petit, l'oiseau fait son nid,  la salle se remplit et l'ambiance va monter crescendo tout au long du set. Niko réussira même à déclencher le premier circle-pit de la soirée.
Côté son, comme je l'ai dit, tout ceci était bien massif, voire un peu trop, puisque l'on avait vraiment du mal à discerner les différents instruments...dommage car cela nous donnait parfois du mal à reconnaître les morceaux.
Hormis ce petit bémol, le set des parisiens aura vraiment été à la hauteur de mes espérances, dommage que peu de monde était présent (ce qui se ressentait tout de même sur l'ambiance) et que les trente courtes minutes accordées au groupe soient passées si vite....à revoir dans une autre position de programmation !


The Arrs : des préliminaires très bien engagées !
Niko, chanteur et leader charismatique !






Après une petite pause, arrive Treponem Pal. N'ayant jamais écouté et jusqu'ici quasiment jamais entendu parler du groupe, leur show allait donc être une véritable découverte, tant musicale que scénique.
La première chanson, à l'intro calme, aérienne, effectuée au synthé, ainsi que l'arrivée du chanteur au style texan, lunettes noires, bandana sur le front, veste sans manche m'a laissé un peu dubitatif...
Puis arrive la deuxième chanson, et j'ai été immédiatement rassuré, le groupe fait bien dans du metal/hard-rock indus !
Pour la petite histoire, Treponem Pal s'est formé en 1986 et a eu une solide réputation dans les années 90, partageant l'affiche de festivals avec des groupes à la renommée internationale tel que Ministry ou encore Killing Joke.
Finalement, le line-up du groupe ayant souvent été modifié, le groupe décide de se mettre en pause à la fin des 90's.
En 2006, le groupe se reforme avec de nouveaux membres, un nouvel album et les tournées françaises recommencent...
D'ailleurs en voyant la moyenne d'âge du public augmenter, on ne peut que se dire que le groupe devait être vraiment connu à l'époque et devait avoir un collectif de fans bien sympa ! Les puristes se reconnaissent grâce à leurs vestes aux couleurs du groupe, et grâce aussi à leur joie de pouvoir voir ce groupe mythique.
Et finalement, cette bonne ambiance va se transmettre au reste du public (dont je fais partie) qui va bien bouger au fur et à mesure que les chansons s'enchaînent.
Car nous avons assisté à un vrai show à l'ancienne, à un vrai spectacle de rock, des danseuses s'invitant même sur la scène. 
Les musiciens maîtrisent parfaitement leur instruments (mention spéciale au guitariste, Polak, qui nous a mis de très bons solos plein les oreilles), le son est parfait, bref un super concert et une super découverte !


Treponem Pal : metal/hard-rock indus authentique !

Polak nous proposant un formidable solo !






Après c'est deux premiers très bons concerts, il est temps de laisser la place à Mass Hysteria, tête d'affiche de la soirée. Groupe de metal engagé (pour sûr !), très en phase avec son public, le groupe était présent pour fêter ses 20 ans ! Et pour fêter ses 20 ans, il les a fêtés !
J'avoue que pour moi, avant cette soirée, Mass Hysteria se résumait à "Contraddiction". Depuis cet album, je n'ai plus vraiment écouté le groupe, mis à part le petit dernier "L'Armée des Ombres" qui me donna vraiment envie de me re-pencher sur le groupe. Et bien, Mass Hysteria en live, quelle claque !
Malgré quelques petits soucis techniques durant leur show, comblés par des dialogues de Mouss, chanteur emblématique et charismatique, on en a vraiment eu pour nos oreilles ce soir ! 
Dès les premières chansons le public répond présent, ça jump, ça headbang, ça slam, ça danse même, du premier au dernier rang. . Le son est au top, on discerne parfaitement tous les instruments et les samples, et les classiques s'enchaînent avec des chansons des deux derniers albums.
Un super concert d'une heure et demi, une véritable fête partagée entre un groupe totalement fait pour la scène, très proche de son public (invitant même les filles du public ainsi que Niko de The Arrs et le bassiste de Treponem Pal à les rejoindre sur scène) et un public de furieux très réceptif prêt à en découdre. L'apothéose arriva avec "Furia", bien entendu, véritable hymne du metal français interprétée en duo avec Niko de The Arrs.
Cette superbe ambiance et ce show resteront longtemps gravés dans ma mémoire, c'est certain.
Franchement, en assistant à un tel concert, on comprend pourquoi la longévité du groupe est telle...bon anniversaire, merci pour cette superbe fête et longue vie à Mass Hysteria !


Mass Hysteria : positifs à bloc !
20 ans de carrière et toujours autant engagés !




Cette superbe soirée est vraiment passée à une vitesse folle, que de très bonnes découvertes live pour moi. Trois groupes véritablement faits pour la scène et heureux d'être présents, une vraie réussite donc, vive la scène metal française !



P.S : merci à ma co-rédactrice en chef pour l'aide apportée dans la rédaction de cet article. :-)



  




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire