Pages

vendredi 21 juin 2013

Un samedi au Sonisphere ! (dernière partie)









Après vous avoir dévoilé mes impressions sur les concerts dont nous avons eu droit en cette journée du samedi, il est temps, en guise de conclusion de donner mes impressions globales.


Alors que l'organisation avait quelque peu été critiquée lors des deux précédentes éditions, à juste titre d'ailleurs, cette 3éme édition devait vraiment proposer autre chose.
Et bien, pour cette première journée, le pari aura été réussi. Les 55 000 festivaliers ont pu enfin avoir droit à un festival au niveau des affiches prestigieuses. Franchement, si je n'avais pas été au courant des déboires précédents, je n'aurais pas pu imaginer tout ceci. Le festival aura été particulièrement bien organisé et bien rodé.
Ainsi les concerts se seront parfaitement enchaînés avec quasiment aucun retard. L'arrivée et l’accès au parking, auront par contre été vraiment longues, ce qui nous a fait louper le premier concert... :-(

Un aperçu des magnifiques lights.





En ce qui concerne l'organisation du site, l'espace était divisé en deux, avec une zone musique et les deux scènes Apollo et Saturn et une zone de vie en contrebas avec tout ce qui concernait la nourriture.
L'avantage de ces deux espaces bien distincts c'est que l'on pouvait aisément "s'isoler" ne serait-ce que pour se reposer un peu, discuter ou encore manger à l'écart du bruit.
Des tables et bancs sous chapiteau étaient même disponibles (en quantité d'ailleurs), ce qui est particulièrement appréciable pour manger tranquillement et se mettre un peu à l'abri quand le soleil tape fort ou lorsque la pluie s'invite.
Le bitume et les cailloux de la fosse, que je craignais un peu au départ et qui ont été un peu critiqués, présentent finalement quelques avantages : peu de poussière ou en tout cas bien moins que sur un site en herbe (ou en terre après quelques heures de piétinement par des furieux), et lorsqu'il pleut, pas de boue ! Par contre les cailloux dans la côte pour aller vers la zone restauration, c'est un peu casse ******, surtout en descente !
L'aspect déco du fest était par contre un peu faiblard voire totalement impersonnelle. Seuls les drapeaux du logo Sonisphere au fond des scènes nous rappelaient où nous étions. C'est sur que par rapport à la magnifique déco du Hellfest, cela fait un peu maigre...


Au niveau programmation, rien à redire, l'affiche était au top niveau. Un mélange de groupes de légendes et de puissances montantes, parfait ! On pourra seulement regretter le manque de groupes français, seuls Dagoba et Headcharger représentaient le metal hexagonal, qui pourtant est en pleine expansion...dommage !
Les prestations auront été toutes impeccables, beaucoup d'envie, de bonheur et d'énergie déployés par tous les groupes, ça fait plaisir à voir ! Le son aura été globalement très bon pour l'ensemble des groupes, bien sur, selon le placement, le son pouvait être plus ou moins de qualité, ceci est néanmoins évident pour des concerts de plein air... La scène Saturn était un peu en dessous au niveau de la qualité du son mais rien à dire de particulier sur l'Apollo. L'avantage de deux scènes c'est que du coup les groupes se succédaient l'un après l'autre, du coup peu de chance d'avoir deux groupes favoris qui jouent en même temps, c'est bien vu !
Les jeux de lumière auront également été particulièrement bons.
On pourra également regretter les petites 30 minutes attribuées aux premiers groupes de la journée, vu que les concerts débutaient à la mi-journée, peut-être qu'un peu de temps supplémentaire aurait pu être accordé...
L'ordre de passage des groupes peut également être un peu critiqué, quand on voit que Korn et Limp Bizkit ont clôturé la journée alors que Motörhead et Slayer sont passés avant, cela peut paraître un peu bizarre, mais peut-être que ceci est lié aux exigences des groupes...

Superbe hommage de Slayer !




Vous l'aurez compris, cette journée du samedi au Sonisphere aura été une grande réussite, que ce soit au niveau de l'organisation, que des concerts qui nous auront été proposés.
Cette première fois me donne vraiment envie de remettre ça, et franchement, même si la taille et la déco est beaucoup moins impressionnante qu'un Hellfest, les deux programmations seront scrutées en détail chaque année et seront mise en concurrence.


Une petite vidéo de cette journée ainsi que des interviews de groupes :







Pour conclure, voici mon top 3 de cette journée :
  •  n°3 = Limp Bizkit pour la découverte live et la très belle surprise
  • n° 2 = Motörhead pour la légende et leur show très rock n'roll
  • n°1 = Slayer pour la claque de leur show impressionnant  

Et vous, quel est votre top 3 ?

Magnifique vue sur la scène Apollo !




Enfin, je voudrais rendre un hommage au fan de Motörhead décédé pendant leur concert, qu'il repose au paradis des métalleux, R.I.P. !









2 commentaires: