Pages

mercredi 13 janvier 2016

Bilan de l'année 2015 (première partie).














Comme tous les ans à la même période, Army Of Headbangers vous propose son bilan de l'année écoulée, dans le but de partager les événements ou les sorties qui l'ont marqué. Evidemment, l'année 2015 aura été éprouvante de tout point de vue, dans notre beau pays, d'une part, mais aussi plus particulièrement pour nous les metalleux avec la disparition, dans les derniers jours de l'année, de notre légende à tous, Sir Lemmy Kilmister, qui venait de fêter ses 70 ans.
Bien sur ce classement est très personnel, mais rien ne vous empêche de nommer vos lauréats dans les différentes catégories citées. C'est parti :




Découverte de l'année :

#5 The Devil's Agreement - SYRINX

#4 Architects Of Destruction - THE WALKING DEAD ORCHESTRA

#3 Hand Of Glory - THE LUMBERJACK FEEDBACK
#2 Tales From The Apocalypse - RADIUM VALLEY
#1 Dormant Heart - SYLOSIS



Quatre jeunes groupes français se retrouvent dans le top 5 des découvertes de l'année ! 
A la cinquième position, nous retrouvons Syrinx et l'album "The Devil's Agreement" (album découverte de septembre). Originaire de Limoges, fondé en 2009, le groupe propose un deathcore puissant, alliant parfaitement death old school et deathcore très moderne et technique. Un groupe a l'efficacité redoutable.
Dans le même style, en encore plus brutal, vient ensuite The Walking Dead Orchestra. Crée en 2011 à Grenoble, le groupe propose également du deathcore bien violent. La production massive, la qualité et la variété dans les compositions impressionnent, surtout pour un premier album ! 
The Lumberjack Feedback, groupe Lillois de doom/sludge instrumental se place à la troisième marche du podium. Puissance sonore, univers planant très marqué et lourdeur, caractérisent la musique des Lillois. Un univers à découvrir avant la sortie de leur premier album dans quelques jours...
Radium Valley et l'album "Tales From The Apocalypse" (découverte du mois d'avril) occupent la seconde place du classement, il ne pouvait en être autrement. Véritable coup de cœur dès la première écoute, les Creusois proposent une musique hybride oscillant entre metal darkwave, indus et gothic dans un univers post-apocalyptique omniprésent. 
Enfin, l'effet Sylosis a tout renversé sur son passage ! C'est simple, la première écoute de "Dormant Heart" en a lancé de multiples autres sans jamais s'arrêter... Les Anglais ont tout simplement produit un excellent album de trash metal moderne, rempli de tubes et d'hymnes metal. Une découverte synonyme de claque !




Album pas assez écouté :

#5 Knives Out Everybody - GENERAL LEE
#4 Psychic Warfare - CLUTCH

#3 The Book Of Souls - IRON MAIDEN
#2 Matière Noire - MASS HYSTERIA
#1 Comfortable Hate - BLACK BOMB A




Les différents lauréats de cette catégorie y sont pour diverses raisons. Ainsi, à la cinquième position, General Lee, deuxième découverte de l'année 2014, nous a proposé un album qui revient au hardcore de ses débuts. Un opus plus chaotique, tandis que son précédent opus, bien plus varié et riche était plus orienté punk/sludge et semblait plus recherché. "Knives Out Everybody" reste néanmoins un bon album dans le genre.
Clutch est, quant à lui, un groupe que j'écoute depuis peu, depuis "Earth Rocker" finalement. Le groupe compte par
mi les références, dans le genre rock/stoner, aujourd'hui , sans ambiguïté. Leur précédent opus étant excellent, j'y revient régulièrement sans ressentir le besoin de passer à un autre album, voilà la raison de cette quatrième place.
A la troisième position, Iron Maiden. Car il est vrai que j'écoute la musique des Britanniques qu'à légères doses. Pourtant "The Book Of Souls", seizième album du combo et premier double album revient de loin, Bruce Dickinson, célèbre chanteur, ayant combattu un cancer à la langue...
"Matière Noire" de Mass Hysteria se retrouve à la seconde place des albums pas assez écouté. La raison est que, après leur excellent concert de 2013, à la Coopérative de Mai de Clermont, je m'étais subitement remis à écouter leurs anciens opus en boucle, tandis que cela faisait des années que je n'avais pas écouté... Ma période Mass Hysteria est malheureusement à nouveau en train de passer... jusqu'au prochain concert !
Enfin "Comfortable Hate" de Black Bomb A trône à la première place des albums pas assez écouté de 2015. La raison est que depuis mes années lycée (qui ne sont pas si loin que ça) je n'avais plus jeté une oreille sur la musique du groupe... Leur prestation impressionnante au Festival de Noël de Limoges (live report à venir) va probablement inverser la tendance...!




Révélation live :

#5 STICKY BOYS - Metal Culture(s) V
#4 SYLOSIS - Hellfest 2015

#3 HATESPHERE - Festival de Noël #23
#2 RADIUM VALLEY - Festival de Noël #23
#1 THE LUMBERJACK FEEDBACK - Metal Culture(s) V




L'intérêt des festivals, qu'ils soient locaux ou internationaux, c'est qu'ils permettent de découvrir de jeunes talents. Ainsi, à la cinquième position, nous retrouvons Sticky Boys. A l'occasion du Metal Culture(s) V de Guéret, les Parisiens ont tout simplement retourné la salle, à l'aide de leur hard rock ultra énergique et burné. Un moment de rock et de communion intense entre un groupe et son public comme on en vit que rarement finalement. 
Sylosis, après sa première place de la catégorie Découverte, se place en quatrième position des révélations live. Une prestation au Hellfest impressionnante, très carrée et pro, qui a très bien représenté le trash très efficace du combo.
A la troisième place, nous retrouvons Hatesphere. Pour ne pas trop vous en dévoiler maintenant (le live report devrait arriver prochainement) le show des Danois, au Festival de Noël, a été une véritable baffe. Irréprochable au niveau musical avec en plus un public chaud bouillant, bravo !
Lorsque l'on découvre un groupe qui plaît, on aime normalement souvent découvrir ce qu'il vaut sur scène. Radium Valley a parfaitement réussi le pari de retranscrire les ambiances post-apocalyptiques de son excellent "Tales From The Apocalypse", un show non seulement irréprochable musicalement mais aussi visuellement impressionnant.
Enfin, la plus grosse révélation live de l'année 2015 est à mettre au profit de The Lumberjack Feedback ! Une explosion sonore, une puissance hallucinante qui transportent, hypnotisent et captivent facilement l'auditoire. Pour preuve, ce show au Metal Culture(s) V m'a fait écouter en boucle la musique du combo en attendant avec hâte leur futur album !



Concert de l'année :

#5 LAMB OF GOD - Hellfest 2015

#4 LIZZARD - Metal Culture(s) 

#3 BLACK BOMB A - Festival de Noël #23

#2 MASTODON - Hellfest 2015

#1 MOTÖRHEAD - Hellfest 2015


Tout comme 2012, Lamb Of God est lauréat du concert de l'année et se place en cinquième position. A l'occasion du Hellfest 2015, le groupe nous aura gratifié d'un show dantesque. Un Randy Blythe intenable, un son parfait, la majorité des tubes joués et un public au rendez-vous, que demander de plus ?
Lizzard se place en quatrième position grâce à un concert impressionnant et irréprochable musicalement et techniquement. Une musique hybride entre rock et metal très variée, profonde et parfaitement retranscrite sur scène, une claque !
Sur la première marche du podium, nous retrouvons Black Bomb A. Un groupe que je n'avais pas écouté depuis bien longtemps, mais qui possède une énergie scénique incroyable. Ajouté à cela une communication et une envie exemplaires, bref, rien de tel pour retourner un public déjà chaud bouillant et assurer un show impeccable.
A la deuxième place se trouve Mastodon. Tout simplement car cela restait un des groupes que je n'avais pas encore vu en live, mais aussi et surtout car il nous aura fait profiter du meilleur show de l'édition 2015 du Hellfest, son parfait et puissance le caractériseront !
Enfin, malgré un Lemmy déjà particulièrement affaibli et une prestation en demi teinte, le concert de Motörhead ne pouvait que se situer à la première place de ce classement. Concert des 40 ans du groupe mais surtout dernier concert français de Monsieur Lemmy et de Motörhead... Il va nous manquer, ils vont nous manquer ! :-(




A suivre...










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire