Pages

mercredi 5 octobre 2016

Infos sur The Violent Sleep Of Reason, le nouvel album de Meshuggah.













Ah Meshuggah, groupe suédois avant-gardiste qui peut sembler difficilement apprivoisable, captivant en live, au son et au style propre, est aujourd'hui considéré comme un groupe culte qui fait partie des meubles dans le paysage de la musique extrême. Car effectivement, cela fera bientôt trente ans que le groupe s'est formé. Et en trente ans, avec pas moins de sept albums studios, le groupe en aura mis des claques ! Un tempérament personnel marqué, tout au long de sa carrière musicale, tout en réussissant à se renouveler au fur et à mesure des albums. L'actualité le concernant est que le combo va sortir son huitième album studio. Celui-ci s'appelle "The Violent Sleep Of Reason" et va sortir le 7 octobre chez Nuclear Blast. Voici son artwork et sa tracklist :



01- Clockworks
02- Born in Dissonance
03- Monstrocity
04- By the Ton
05- Violent Sleep of Reason
06- Ivory Tower
07- Stifled
08- Nostrum
09- Our Rage Won't Die
10- Into Decay




Un trailer ainsi que plusieurs interviews (en anglais), sur le processus de création et de composition, nous ont été proposés pour introduire ce nouvel opus : 

















Pour nous donner encore un peu plus l'eau à la bouche, plusieurs extraits ont été dévoilés (malheureusement coupés à la fin...), il s'agit des chansons "Born In Dissonance" (lyric-vidéo) et "Nostrum" (lyric-vidéo en 360°), les voici :









L'album est disponible en pré-commande (si toutefois, 48h d'attente vous semblent encore trop longues...) sous différents formats : deluxe, vinyles, CD, digital ou avec t-shirts promos... Une tournée mondiale va accompagner la sortie de l'album, elle s'arrêtera pour plusieurs dates en France : au Transbordeur de Villeurbanne le 27 novembre, au Rockstore de Montpellier le 1er décembre et au Bataclan de Paris le 6 décembre.
Allez, pour conclure parfaitement cet article, voici une petite vidéo de "Nostrum", focalisée sur l'impressionnant jeu de batterie de Tomas Haake :














Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire